Portrait d’une rousse !

La Rousse dont je vais vous parler aujourd’hui est une habitante des bois qui affectionne particulièrement les mares et étangs; elle n’a point de longue chevelure mais de jolies marbrures sur sa peau lisse. Je vais tenter de vous dresser le portrait de la Grenouille rousse (Rana temporaria).

  • Quatre espèces très proches

La Grenouille rousse fait partie de la famille des Grenouilles brunes qui compte quatre espèces très semblables en France (même pour les regards avertis) :
– la Grenouille rousse (Rana temporaria), actrice principale de cet article, au profil busqué;
– la Grenouille agile (Rana dalmatina), au profil long;
– la Grenouille des champs ( Rana arvalis), très rare, et cantonnée à l’Est de la France;
– la Grenouille des Pyrénées ( Rana pyrenaica), présente uniquement dans les Pyrénées…
La confusion la plus fréquente est donc celle avec la Grenouille agile.

Un petit matin de mars au sein d’une mare forestière du Jura : les amas gélatineux qui recouvrent la surface de l’eau témoignent de l’agitation qui a régné durant la nuit, quelques grenouilles prolongent les festivités et chantent encore pour mon plus grand plaisir.

  • Le meilleur moment pour l’observer : la saison des amours !

Dès la fin de l’hiver, de janvier à mars lorsque les températures avoisinent 6°C, les grenouilles rousses se ressemblent au sein des points d’eau stagnants pour se reproduire : chaque femelle y déposera quelques milliers d’oeufs ! C’est le moment idéal, pour les observer et entendre leur chant qui ressemble à un ronronnement.

  • Du têtard à la minuscule grenouille

De l’œuf à la minuscule grenouille, la métamorphose ne prends pas plus de quelques semaines (plus la température de l’eau est élevée, plus la métamorphose est rapide). Les têtards de quelques millimètres commenceront par grossir pour atteindre environ 2 à 3 cm, les pattes arrières apparaitront, puis les pattes avants, et enfin leur queue régressera jusqu’à disparaître. A la fin du printemps, les jeunes grenouilles d’un centimètre s’émancipent pour explorer les berges et les alentours du point d’eau qui les a vu naître.

Une jeune Grenouille rousse sur les berges d’une mare : les lentilles d’eau vous donnent une idée de sa taille. Vous pouvez observer les vestiges de sa queue d’une coloration plus foncée que le reste du corps.

  • De nombreuses menaces

Bien que la Grenouille rousse soit l’un des amphibiens les plus fréquemment observés, elle reste sensibles à de nombreuses menaces : disparition des zones humides (comblement de mares), fragmentation de l’habitat par les constructions (routes, zone commerciale…), pollutions, écrasement lors de traversée de routes ou encore le prélèvement pour la consommation…

En Franche-Comté, le braconnage de la Grenouille rousse est malheureusement très courant. Des nasses sont utilisées en pleine période de reproduction : sur un seul point d’eau, des centaines d’individus peuvent être capturés en quelques jours. Ces pratiques sont illégales et les peines encourues peuvent aller jusqu’à 9000€ d’amande et 6 mois de prison. Un  reportage sur le braconnage en Haute-Saône en suivant ce lien.

Autre menace importante pour les Grenouilles rousses mais aussi pour les autres amphibiens comme les Crapauds et Salamandres : la mortalité sur les routes lors de la migration vers les points d’eau. Plusieurs individus ne pourront se reproduire comme cette femelle pleine d’œufs. Il est donc important d’être vigilant sur les routes forestières : levez le pied !

  • Pour finir, une citation

 » S’il fallait tenir compte des services
rendus à la science, la grenouille
occuperait la première place « Claude Bernard
(physiologiste français)
extrait de « étude de la médecine expérimentale »

Publicités
Cet article, publié dans Amphibiens, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s